CFDT THALES Avionics Bordeaux

Section CFDT THALES Avionics Bordeaux

03 mai 2017

THALES Les NAO ne sont pas terminées !!!!

Pourquoi ce titre alors que pour les salariés les NAOs sont bien finies ?

Car le PDG Patrice CAINE demande aux actionnaires de lui octroyer lors de l'assemblée générale du  17 mai 2017 dans sa résolution N07

  • une augmentation de sa rémunération fixe de 55% en la portant à 700 000 €
  • d'augmenter la rémunération variable maximum de 30%. en la portant à 962 500€
  • Mais le gavage n'est pas encore terminé, car dans un soucis d'équité avec d'autres cadres dirigeants du groupe, le PDG demande l'accès à une rémunération long terme (LTIP) constituée d'un maximum de 5000 unités de performance indexées sur le cours de l'action Thales en 2021 ( 450 000€ au cours actuel)

En plus de cela il conserve:

  • Une rémunération différée progressive et conditionnelle de 2,35% du salaire fixe. Du fait de l'augmentation de 55% du salaire fixe cette partie pourra augmenter de 10589 à 16 450 € . C'est une sorte de retraite chapeau !!!
  • D'un chauffeur
  • D'une assistance juridique et fiscale externe de 36330€ (c'est pour faire de l'optimisation ?)
  • D'une assurance chômage privée
  • D'un indemnité de rupture de 13 mois de salaire de référence de base

 

En cas de rejet de cette résolution le PDG restera à sa remunération 2016.  Le pauvre .... une perte potentielle de 477 500 + 90 000 soit environ 47%.

Et pendant ce temps ce même PDG, accorde 2,6% aux salariés de THALES et demande des sacrifices pour que les bénéfices soient au rendez-vous ...

Quel est le rapport entre la rémunération du PDG et la rémunération moyenne des salariés ou du plus petit salaire de Thales ?

En 2012, pour SAFRAN le PDG touchait 22 fois les revenus chargé moyens par salarié et 38 fois pour EADS. Pour un objectif gouvernemental de max 20 fois.

Nous voterons contre cette résolution ........;;

 

 

Posté par CFDT_TAV_BDX à 11:26 - NAO - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

Poster un commentaire